Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Pour une métapsychologie de la sublimation, Reprise

19 octobre : 20h00 à 22h00

Série d'événements Série d'événement (Voir tout)

Atelier animé par Sophie Gaulard

À la suite d’une recherche menée à partir des œuvres du plasticien A. Kapoor où j’aborde la rencontre entre l’œuvre et le « regardeur », autrement dit entre le sujet et son objet, la notion de « sublimation » s’est imposée pour moi à de nombreuses reprises comme véritable enjeu théorique. Toutefois ce concept fondamental présente de nombreux obstacles et son élucidation n’a pas été pleinement achevée par S. Freud. C’est sur ce processus complexe que je souhaiterais revenir aujourd’hui. 

La sublimation, telle que S. Freud l’a décrite en 1905 dans Trois essais sur la théorie de la sexualité, est définie comme « l’utilisation des forces pulsionnelles sexuelles à d’autres buts que sexuels ». La métapsychologie freudienne rend compte de la vie psychique selon trois points de vue : économique, dynamique, topique. Quelles issues, l’économie libidinale trouve-t-elle, face à la contrainte qu’impose toute entrée dans l’existence ? Quelles formes prend, possiblement, cette pulsion ainsi détournée de son but sexuel et ce, dès le début de la vie et tout au long de celle-ci ? Ces questions nous amèneront à réexaminer certaines organisations et aménagements psychiques tels que le symptôme, le fantasme et le rêve. 

Afin de reprendre les éléments théoriques relatifs au concept de « sublimation » nous étudierons, dans un premier temps, les écrits correspondant à la première topique freudienne, et plus particulièrement : Trois essais sur la théorie sexuelle (1905), « La morale sexuelle “culturelle” et la nervosité moderne » (1908), « Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci » (1910), « L’intérêt de la psychanalyse » dans la revue Scientia (1913), Pour introduire le narcissisme (1914), Pulsions et destin des pulsions (1915), les « Conférences d’introduction à la psychanalyse » (1915-1917). Nous poursuivrons, chronologiquement, avec la seconde topique freudienne pour nous intéresser ensuite à la forme que prendra ce destin pulsionnel si particulier dans l’enseignement de J. Lacan. Des travaux d’artistes et des œuvres littéraires ponctueront notre étude.

Cet atelier aura lieu de 20h à 22h à mon cabinet lillois, en présentiel uniquement. La dynamique des échanges pourra donner lieu à d’autres interventions. 

Pour s’inscrire, me contacter directement par mail : sophiegaulard@gmail.com

 

Détails

Date :
19 octobre
Heure :
20h00 à 22h00
Série :
Catégorie : ,

Association Aleph
Association Savoirs et Clinique
Association CP-Aleph


Barre latérale Faites défiler vers le haut