Des psychanalystes avec le numérique : jeux vidéo, réseaux sociaux, robots et pornographie… (Lille)

En partenariat avec l’ALEPH et le CP-ALEPH
Samedi 14 octobre 2017 de 14 h à 18 h 30 à la SKEMA, salle D 107 - Lille

 Depuis Turing et son projet d’un cerveau électronique, l’informatique s’est aujourd’hui largement diffusée, au point qu’on parle désormais d’une quatrième révolution industrielle. La transformation numérique, liée au développement d’Internet, semble prendre à revers un certain nombre d’institutions. D’où des interrogations et bien des angoisses, car la numérisation a un effet notable sur la subjectivité contemporaine : que ce soit au niveau du lien social et de l’identité ou bien du rapport à l’espace, au corps, à la sexualité, au travail et au savoir, ou encore en déployant d’autres possibilités de jouer.
Les psychanalystes essaient de penser ces changements car leur clinique ne peut faire l’impasse sur les objets numériques. Les enfants et les adolescents sont les premiers concernés ; il suffit de considérer leur usage massif d’Internet via les réseaux sociaux et aussi des jeux vidéo, devenus la première industrie culturelle. Régulièrement, certains faits divers tragiques pointent du doigt ces jeux vidéo ou ces réseaux sociaux, non sans produire parfois une certaine inquiétude devant cet inconnu du numérique.
Comment penser alors ces usages et leurs éventuels dangers chez les jeunes ? Certains cliniciens introduisent des objets numériques dans le cadre de la cure. Est-ce souhaitable et, si oui, pourquoi et quelle fonction remplissent-ils ? Ces problématiques seront abordées au cours de cette journée afin de pouvoir mieux s’orienter dans les enjeux psychanalytiques de la clinique du numérique.

Avec


Thomas GAON
Le jeu vidéo ou l’art de la sauvegarde narcissique


Psychologue clinicien et éthno-méthodologue. Il est responsable de l’unité « Jeunes Consommateurs » de l’hôpital de Villeneuve St-Georges (Centre Littoral, 94) et des addictions comportementales au Centre Ithaque (Villejuif, 94). Il est également cofondateur de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (www.omnsh.org).

 

Angélique GOZLAN
De la « désintimité » au harcèlement virtuel


Docteur en psychopathologie et psychanalyse, psychologue clinicienne, chercheuse associée à l’Université Paris 7 et l’Université Lyon 2, auteure de L’adolescent face à Facebook : enjeux de la virtualescence, In Press, 2016.

 


Marion Haza
Quand Zelda devient un support narratif pornographique :
rencontre de la pornographie à l’adolescence


Psychologue, maître de conférences à l’Université de Poitiers, présidente d’ARCAD (Association de Recherche Clinique sur l’Adolescence) www.arcad33.fr, secrétaire générale du CILA (Collège International de l’Adolescence) www.cila-adolescence.com, expert à l’OPEN (Observatoire de la Parentalité et Education Numérique) http://www.open-asso.org, auteure de « Les images trash des adolescents sur les réseaux sociaux », Adolescence, 34, 4, 843-852, (34), « Pornographie sur Internet et fantasmes pubertaires : le « conteur de Hentaï » », Corps et psychisme, 2016, n° 70, 57- 71. (35).

 


Frédéric TORDO
Des jeux vidéo et des robots dans le cabinet du psychanalyste


Psychologue clinicien et psychanalyste, docteur en psychologie clinique, membre fondateur de l’Institut pour l’Étude des Relations Homme Robots (IERHR), chercheur associé au CRPMS (Université Paris-Diderot), secrétaire général de l’Association Européennes Nicolas Abraham et Maria Torok : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., auteur de Le numérique et la robotique en psychanalyse. Du sujet virtuel au sujet augmenté. Paris, L’Harmattan, 2016, avec S. Tisseron, L’enfant, les robots et les écrans : nouvelles médiations thérapeutiques. Paris, Dunod, 2017, avec E. Darchis, Sur le divan, ou la cure analytique à distance, Paris, l’Harmattan, 2017.


Accueil et présentation de la journée : Vincent Le Corre, psychologue et psychanalyste à Paris.
Renseignements : www.aleph-savoirs-et-clinique.org

 

SKEMA Lille, avenue Willy Brandt, 59777 Euralille, métro : Gares.
Ouvert au public (PAF 20 €., TR 10 €. pour ceux qui ne sont pas inscrits à Savoirs et clinique en formation complète).

Inscription à la newsletter

facebook twitter rss