Hommages à Franz Kaltenbeck à Tokyo (31/10/2018) et à Lille (18/11/2018)

Tokyo : hommage à Franz Kaltenbeck organisé sous forme de séminaire par Daisuke Fukuda à l’université d’Aoyama Gakuin 

Lille : dans la cadre de Citéphilo : FRANZ KALTENBECK (1944-2018) : DE L’ACTIONNISME VIENNOIS À LA PSYCHANALYSE



Hommage organisé à Tokyo
Au programme : l’hommage de Daisuke Fukuda, la présentation du cas d’une femme suivie par Franz Kaltenbeck en prison et que Geneviève Morel a revue par la suite et le commentaire d’un cas clinique d’une analyste japonaise en formation à l’IPA.
Le séminaire s'est tenu dans la salle où Franz Kaltenbeck a fait sa dernière conférence en mars.

98bfdf76-bdb3-4c4a-938e-d73aa5eadabe.JPG

3f116ebb-e1a4-4537-9d82-b7e0abcbc1ae.JPG


2620aede-7f19-4392-9d1b-6ca00ca23e42.JPG

Hommage organisé à Lille

FRANZ KALTENBECK (1944-2018) : DE L’ACTIONNISME VIENNOIS À LA PSYCHANALYSE 



Cette conférence se déroulera en trois exposés suivis d’une discussion avec le public. 

Franz Kaltenbeck : un rebelle entre les extrêmes de l’Action et de l’Abstraction, par Peter Weibel. Cette conférence évoquera le travail commun de Franz Kaltenbeck et moi-même pendant une décennie à Vienne, du milieu des années 60 au milieu des années 70. Au cours de cette période, nous avons exploré l’univers nouveau des automates abstraits, et dans le même temps, celui de l’action politique concrète 
Iris Kaltenbäck présentera un dossier photo/texte à partir de l’histoire du père de Franz Kaltenbeck, pendant la Seconde Guerre mondiale, qui a, selon elle, beaucoup influencé les travaux de son père, ses goûts littéraires et artistiques, son action avec Peter Weibel au moment de l’Actionnisme viennois et ensuite sa pratique de la psychanalyse. Le dernier exposé qu’il avait préparé pour le colloque d’ALEPH de mars 2018 en témoigne encore : il s’agissait d’un exposé sur un analysant qui souffrait du silence transmis de père en fils sur leur judaïsme du fait des traumas engendrés par la Shoah, vécue par le grand-père et le père lorsque celui-ci était enfant. 
Geneviève Morel indiquera, à partir des nombreuses publications de Franz Kaltenbeck, les lignes de force de son travail psychanalytique, théorique et clinique depuis son arrivée à Paris dans les années 70 et son analyse avec Jacques Lacan, dont il racontait parfois des anecdotes. 
Peter Weibel, Président directeur du ZKM / Centre pour les Arts et les Médias de Karlsruhe, directeur de l’Institut Peter Weibel de Recherches sur les cultures digitales à l’université des Arts Appliqués de Vienne et professeur émérite de théorie des médias dans la même université, est une figure centrale de l’art des médias sur la scène européenne, à la faveur de ses multiples activités d’artiste, de théoricien comme de commissaire aux biennales de Venise, de Séville et de Moscou. Il est l’auteur de nombreuses publications qui sont au carrefour de l’art et de la science. 
Iris Kaltenbäck est scénariste et réalisatrice, récemment diplômée de la FEMIS. Elle prépare actuellement son premier long-métrage avec la société de production Les Films Pelléas. 
Geneviève Morel est psychanalyste à Paris et à Lille, rédactrice en chef de Savoirs et clinique. Revue de psychanalyse (érès), dont le numéro 24 vient de sortir : Ambitions pour l’enfant – L’ambition des enfants.

Le 18 novembre à 18 h 30 dans le grand auditorium du Palais des Beaux Arts de Lille, 18bis rue de Valmy, 59000 Lille. Entrée libre.