Libérez Rafah Nached!

Réunion du Comité de soutien à Rafah Nached (arrêtée à Damas le 10 septembre 2011 et libérée le 16 novembre 2011) par Laurent Le Vaguerèse

Aufruf zur Freilassung von Rafah Nached: 
Dr. med. Michael Meyer zum Wischen; 
Dr. Emmanuelle Mathet-Retzlaff
 
 
rafah nachedAprès une brève présentation des participants et un rappel de la situation dans laquelle se trouve notre collègue, nous avons rassemblé, afin de les préciser pour chacun, les informations concernant la qualification, la formation, et la nature des relations de travail de Rafah Nached avec les psychanalystes français. 
 
Contrairement à ce que le titre de docteur qui lui est souvent attribué dans les pays arabes pourrait laisser penser, Rafah Nached n’est pas médecin. Elle a fait ses études à l’Université Paris VII il y a plus de 20 ans. Sophie de Mijolla a été parmi ses professeurs. Celle-ci a rappelé le colloque organisé en 2009 sur la psychanalyse au Maghreb et au Machrek  dans lequel Rafah Nached a fait une conférence sur l’histoire de la psychanalyse en Syrie et décrit ses 30 ans d’activité dans ce domaine. Ce colloque a été suivi d’un numéro de la revue Topique sur ce même thème (N°11 juin70)
 
A la suite de la parution de ce numéro un second colloque a été organisé par la revue Topique dans le cadre des jeudi de l’Institut du Monde Arabe en 2010 auquel Rafah Nached a participé depuis la salle. 
 
Nos collègues de l’Association de Psychanalyse Jacques Lacan, ont pour leur part fait état de relations de travail étroites qui ont consisté notamment dans la tenue à Damas de séminaires en lien avec des psychanalystes français de cette association. Il a été précisé que Rafah Nached avait des contacts avec les analystes français indépendamment de leur affiliation institutionnelle et d’une façon très ouverte à tous les courants de la psychanalyse. Nous n’avons aucune précision quant à sa formation psychanalytique proprement dite dont elle n’a pas fait état publiquement à notre connaissance. 
 
Nous avons fixé à l’unanimité des présents le cadre de notre action. Les participants ont tenu à souligner les risques que celle-ci encourt actuellement. 
 
Nous réclamons la libération immédiate et inconditionnelle de notre collègue Rafah Nached innocente des accusations qui sont portées contre elle, les activités qui ont fait l’objet de son arrestation étant d’ordre strictement professionnel et en parfaite adéquation avec son travail de psychanalyste. 
 
Concernant les actions à entreprendre pour favoriser sa libération nous avons insisté sur l’importance à accorder à la poursuite des pétitions. L’action des associations adhérant au Comité de Soutien est totalement libre mais se doit de respecter le cadre  ainsi fixé pour notre action commune 
 
Chaque signataire des différentes pétitions doit être invité à participer activement à leur diffusion et à intervenir auprès de toutes les instances représentatives de son pays et de son lieu de travail. Des conseils municipaux, maires, députés, sénateurs aux directions des universités- et  en particulier de l’Université Paris VII où elle a fait ses études de psychologue clinicienne , des députés aux responsables des services et des pôles hospitaliers ainsi qu’aux directeurs des hôpitaux : tous doivent être conviés à manifester leur soutien à l’action que nous avons entreprise. 
 
Laurent Le Vaguerèse
Aufruf zur Freilassung von Rafah Nached
Unsere Kollegin, die syrische Psychoanalytikerin Rafah Nached, wurde am Samstag, dem 10. September, morgens um 1 Uhr 30 (der Zeit in Damaskus), am Flughafen von Damaskus durch den syrischen Geheimdienst festgenommen. Die Gründe ihrer Verhaftung kennt man nicht. Man konnte vom Flughafendienst keine Information erhalten. Das berufliche Engagement von Rafah Nached war immer wissenschaftlicher und humanitärer Natur. 
Wir fordern ihre sofortige Freilassung. 
Wir bitten die französische Botschaft allerschnellstens zu interveniren, um Informationen betreffs ihres Gesundheitszustandes und der Hintergründe ihrer Haft zu erhalten. 
Wir fordern die psychoanalytische Gemeinschaft auf, ihre Solidarität mit unserer Kollegin durch Verbreitung dieser Information mit allen Mitteln zu zeigen, sowie durch Unterzeichnung dieser Petition. Wir fordern alle, die ihre Solidarität erweisen möchten auf, die Petition zu unterschreiben und bekannt zu machen. 
Unterschrift: Dr. med. Michael Meyer zum Wischen, Köln 
                         Dr. Emmanuelle Mathet-Retzlaff, Köln