Séminaire : "Le devenir du psychanalyste" (Lille)

Séminaire d'Antoine Verstraet

      Ce séminaire prend la suite de celui de Franz Kaltenbeck, intitulé « Le devenir du psychanalyste », où il a enseigné la psychanalyse pendant 14 ans, à travers les figures et les oeuvres marquantes de son histoire.
      Nous étudierons les textes fondateurs de Freud et de Lacan avec les controverses qu’ils ont suscitées. Pour cela, nous nous plongerons dans les courants principaux des doctrines psychanalytiques, et notre attention se portera sur la vie d’éminents personnages du mouvement analytique, de leurs recherches et apports théoriques et cliniques à la psychanalyse.
       Cette année, nous explorerons la vie et l’oeuvre du psychanalyste hongrois :

Sándor FERENCZI (1873-1933)Sándor FERENCZI (1873-1933)

      Analysant et disciple préféré de Sigmund Freud, Sándor Ferenczi fut lui-même un remarquable psychanalyste. Parmi ses plus célèbres patients, nous retrouvons Ernest Jones, Melanie Klein et Michael Balint. Fondateur de l’Association Psychanalytique Hongroise à Budapest en 1913, cet auteur inventif a rédigé de nombreux articles. On y trouve des concepts d’une importance majeure : l’enfant dans l’adulte, la confusion des langues, le trauma, ou encore la thérapie active. Ces inventions ont mené à des avancées capitales, bien que controversées, que nous proposons d’éclairer cette année.
      Nous nous intéresserons aussi au rôle joué par Sándor Ferenczi dans l’histoire du mouvement psychanalytique, notamment à ses démêlés avec Freud et Otto Rank sur le trauma de la naissance.
     Ce séminaire est ouvert aux interventions de participants. Elles pourront porter sur une observation clinique ou un texte psychanalytique proposé dans une bibliographie en début d’année.

BIBLIOGRAPHIE :

FERENCZI (S.), « Analyse d’enfants avec des adultes », Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 98-112.

FERENCZI (S.), « Élasticité de la technique psychanalytique », Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 53-65.

FERENCZI (S.), « La confusion de langue entre les adultes et l’enfant. Le langage de la tendresse et de la passion », Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 125-135.

FERENCZI (S.), « L’enfant mal accueilli et sa pulsion de mort », Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 76-81.

FERENCZI (S.), « Le problème de la fin de l’analyse », Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 43-52.

FERENCZI (S.), « Le processus de la formation psychanalytique » Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 239-245.

FERENCZI (S.), « Masculin et féminin », Psychanalyse IV OEuvres complètes 1927-1933, Payot, Paris, pp. 66-75.

FERENCZI (S.), « Thalassa. Psychanalyse des origines de la vie sexuelle », Psychanalyse III OEuvres complètes 1919-1926, Payot, Paris, pp. 250-323.




Le séminaire a lieu le samedi de 16 h à 17 h30, les 10 octobre, 21 novembre 2020, 16 janvier, 10 avril, 29 mai, 19 juin 2021. En ZOOM, il reste Ouvert au public – 10 € (TR : 5 €) par séance pour ceux qui ne sont pas inscrits à Savoirs et clinique. Inscription préalable ici: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.