Soirées "L'Enfant-objet" (Lille)

Soirées animées par Sylvie Boudailliez et Jean-Claude Duhamel



ADOLESCENTS EN RUPTURE DE LIEN: COMMENT LES RENCONTRER?
Le mercredi 24 octobre 2012
 
- Jean Claude Duhamel, psychanalyste, psychologue en pédopsychiatrie, CH Lens : l’inédit d’une rencontre possible chez des adolescents en rupture de lien. 
La pratique éducative et psychothérapeutique enseigne que c’est souvent à partir de l’inédit d’une relation, qui se noue entre un sujet en difficultés et un acteur du champ médico voire un acteur du judiciaire, qu’un nouveau départ peut être amorcé. Nous aborderons cette problématique à partir des expériences de professionnels de terrain et d’exemples de pratique analytique.
 
- Eric Delvallet, responsable d’unité éducative à l'UEMO (Unité Educative Milieu Ouvert) de Lens : singularité de ce qui fera rencontre pour deux jeunes pris en charge à la Protection Judiciaire de la Jeunesse.
Les prises en charge éducatives d’adolescents dans le cadre judiciaire, et particulièrement au 
pénal, sont de plus en plus complexes, et nécessitent souvent l’apport pluridisciplinaire. Les 
professionnels sont confrontés à des parcours de vie très problématiques, qui font apparaître 
un cumul de difficultés à surmonter ensemble dans une prise en charge à plusieurs. 
Ce partenariat se révèle souvent intéressant pour établir un contact et une confiance mutuelle 
avec des jeunes aux prises avec de grosses difficultés de socialisation, ce qui peut les conduire 
à devenir acteur de leur propre cheminement.

 
 
LE LIEN PRECOCE MERE-ENFANT ET LA SPECIFICITE DU LIEN MATERNEL 
Le mercredi 5 décembre 2012
 
Dominique Guyomard, psychanalyste, Paris, auteure du livre L’effet-mère (PUF, 2009) : transmission d’un féminin spécifique à la relation mère-fille  
Discutants : Sylvie Boudailliez et Jean-Claude Duhamel

LE JEUX VIDEO CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT. 
QU’EN DIT LA PSYCHANALYSE ? 
Le mercredi 6 février 2013
 
Sylvie Boudailliez, psychologue, psychanalyste, Roubaix : jeux vidéo, traitement de l'angoisse? 
Dans Au-delà du principe de plaisir Freud met en évidence comment le jeu du Fort-Da de l’enfant est au cœur de l’angoisse. Nous chercherons à montrer comment l’angoisse suscitée dans les jeux vidéo d’aujourd’hui est moteur de l’activité ludique tout en offrant au joueur de quoi se protéger contre elle. Nous tenterons de cerner également comment les jeux vidéo en permettant d’accueillir et de travailler l’agir chez certains sujets, constituent une aide, un sup-port aux processus de symbolisation de l’angoisse.
 
Vincent Le Corre, psychologue clinicien, psychanalyste, Paris : les jeux vidéo, de l'objet de médiation à l'objet culturel ? 
Partant de rencontres cliniques, j'essaierai de présenter différentes facettes de la présence de cet objet vidéo-ludique dans le travail que je mène auprès d'enfants ou d'adolescents.
Constatant que cet objet de consommation de masse fait partie de notre culture contempo-raine, et plus particulièrement de l'environnement des enfants et des adolescents, je parlerai de mes tentatives d'essayer d'entendre quelque chose du sujet à travers son usage lorsqu'il est uti-lisé comme objet de médiation dans le présent d'une séance, ou bien lorsqu'il est plus simple-ment utilisé comme un objet support de relation. J'essaierai d'en déduire certaines propositions concernant son usage plus courant.
 
21 h - 23h à l’U.r.i.o.p.s.s. – 199/201 Rue Colbert Immeuble Douai 5ème étage, Lille ouvert à tous; frais: participation 8 euro, réduit 5 euro
 
Renseignements : Sylvie Boudailliez, 03 20 70 81 52, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Jean-Claude Duhamel, 03 21 69 11 08, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

{map lat='50.6346629'|lon='3.040701'}