Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Séminaire théorique – Les idéaux : entre perte et aveuglement

15 octobre : 14h30 à 16h00

|évènement récurrent (Voir toutes les dates)

Un événement le 19 novembre 2022 à 14h30

Un événement le 14 janvier 2023 à 14h30

Un événement le 1 avril 2023 à 14h30

Un événement le 13 mai 2023 à 14h30

Un événement le 17 juin 2023 à 14h30

Séminaire tenu par Frédéric Yvan

 

Si le terme « idéal » est d’abord un adjectif qui s’oppose à « réel » 1, il s’est ensuite substantifié pour désigner un modèle parfait2 ; ainsi parle-t-on tout autant d’un travail idéal, d’une femme idéale, d’un homme idéal ou encore d’une société idéale. C’est en ce sens de type parfait que l’idéal peut signifier un principe régulateur de l’action : lui donnant un sens, c’est-à-dire une finalité et une orientation. Aussi, sans idéal, l’action peut apparaître désorientée et le sujet égaré. Mais, à l’inverse, l’idéal à atteindre ou à réaliser peut se révéler tyrannique, et même destructeur de la réalité par l’aveuglement qu’il suscite.

C’est dans un article de 1914, « Pour introduire le narcissisme », que Freud détermine le concept d’ « idéal » – qu’il développera plus tardivement dans « Le Moi et le Ça » (1923) au regard de sa seconde topique – en s’attachant aux notions de moi idéal (Idealich) et d’idéal du moi (Ichideal) qu’il ne différencie pas alors très précisément. Lacan élaborera cette distinction : le sujet constitue son moi idéal en rapport à l’image de ce qui apparaît désirable pour un Autre quand l’idéal du moi s’opère de l’intervention d’un tiers auquel le sujet emprunte un signifiant qui l’inscrit dans le langage (le trait unaire). On différencie donc le Moi Idéal qui participe du registre de l’Imaginaire de l’Idéal du Moi qui, effet d’une identification passant par le langage, participe du registre symbolique.

Les idéaux, procédant de la structuration du psychisme, orientent et conduisent le sujet comme un espoir d’accomplissement et de réalisation, mais peuvent néanmoins se révéler contraignants et devenir impérieux et exclusifs. Ainsi, à l’articulation de l’individuel et du collectif, ces formations peuvent solidariser ou dissoudre le lien social : Freud, dans Psychologie collective et analyse du Moi (1921), L’avenir d’une illusion (1927) et encore Malaise dans la civilisation (1930), théorise le mécanisme des idéaux collectifs et montre comment les idéologies, ces productions de l’idéal collectif, peuvent être dangereuses parce que dotées d’un potentiel de destructivité.

Nous nous attacherons à élucider comment se constituent les idéaux individuels, pourquoi et comment ils se fondent aux idéaux collectifs, quelles sont les modalités leur efficacité et de leur transmission.

 

1 « Qui n’a qu’une existence intellectuelle, sans être ou sans pouvoir être perçu par les sens » ; « qui a les caractères de l’idée ».

Art. « Idéal » – Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales – https : //www.cnrtl.fr

2 « Qui a ou semble avoir toutes les qualités que l’on peut souhaiter. » – Ibid.

Le séminaire aura lieu le samedi de de 14 h30 à 16 h 00, les 15 octobre, 19 novembre 2022, 14 janvier, 1er avril, 13 mai et 17 juin 2023. SKEMA Lille, avenue Willy Brandt, 59777 Euralille, métro : gares.

 

Le séminaire se déroulera à la fois en présentiel et en vidéoconférence si les conditions permettent le présentiel. Ils pourront se poursuive en distanciel (par Zoom) si les conditions sanitaires le nécessitent. L’enseignant enverront les codes et le lien par e-mail pour permettre à chaque étudiant de rejoindre la réunion.

Inscription : cliquer ici

Détails

Date:
15 octobre
Heure :
14h30 à 16h00
Catégorie : ,

Lieu

Lille (SKEMA)
Avenue Willy Brandt
Lille, 59000 France
+ Google Map

Association Aleph
Association Savoirs et Clinique
Association CP-Aleph


Barre latérale Faites défiler vers le haut

Vous souhaitez nous contacter ?

Pour avoir des informations sur nos associations et évènements