Séminaire

Les séminaires 2022-2023

Les idéaux : entre perte et aveuglement

Séminaire tenu par Frédéric Yvan

Le séminaire se déroulera à la fois en présentiel et en vidéoconférence si les conditions permettent le présentiel. Il aura lieu le samedi de de 14 h30 à 16 h 00, les 15 octobre, 19 novembre 2022, 14 janvier, 1er avril, 13 mai et 17 juin 2023. SKEMA Lille, avenue Willy Brandt, 59777 Euralille, métro : gares.

Argument

Si le terme « idéal » est d’abord un adjectif qui s’oppose à « réel », il s’est ensuite substantifié pour désigner un modèle parfait2 ; ainsi parle-t-on tout autant d’un travail idéal, d’une femme idéale, d’un homme idéal ou encore d’une société idéale. C’est en ce sens de type parfait que l’idéal peut signifier un principe régulateur de l’action : lui donnant un sens, c’est-à-dire une finalité et une orientation. Aussi, sans idéal, l’action peut apparaître désorientée et le sujet égaré. Mais, à l’inverse, l’idéal à atteindre ou à réaliser peut se révéler tyrannique, et même destructeur de la réalité par l’aveuglement qu’il suscite.

C’est dans un article de 1914, « Pour introduire le narcissisme », que Freud détermine le concept d’ « idéal » – qu’il développera plus tardivement dans « Le Moi et le Ça » (1923) au regard de sa seconde topique – en s’attachant aux notions de moi idéal (Idealich) et d’idéal du moi (Ichideal) qu’il ne différencie pas alors très précisément. Lire la suite…

Inscription : cliquer ici

***

Le devenir du psychanalyste « Wilfred R. BION »

Séminaire tenu par  Antoine Verstraet

Le séminaire se déroulera à la fois en présentiel et en vidéoconférence si les conditions permettent le présentiel. Il aura lieu le samedi de 16 h à 17 h 30, les 15 octobre, 19 novembre 2022, 14 janvier, 1er avril, 13 mai et 17 juin 2023. SKEMA Lille, avenue Willy Brandt, 59777 Euralille, métro : gares.

Argument

Cette année, nous explorerons la vie et l’œuvre du psychanalyste allemand : Wilfred R. BION (1897-1979).

Psychiatre et psychanalyste britannique, Wilfred R. Bion commença, avec John Rickman, une analyse qui fut interrompue par le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Bion soigna alors des soldats dans des hôpitaux militaires. Après la guerre, il entama une seconde analyse avec Melanie Klein et devint, en 1950, membre de la Société britannique de psychanalyse.

Au cours de sa longue carrière de théoricien, Bion s’est intéressé à la façon de penser l’expérience analytique. Pour lui, chaque cure doit favoriser, chez le patient comme chez l’analyste, un processus de « croissance psychique ». Lire la suite…

Inscription : cliquer ici